Baguer-Morvan

Commune située à quelques encablures de Dol-de-Bretagne, Baguer-Morvan recense 1 699 Baguerrois et Baguerroises, sur un territoire de 2 300 hectares.

La troupe d'hommes de mer

La paroisse est fondée au 6ème siècle sous le nom de Bagar Morvan : « bagar », ou en breton « bagad » signifiant « troupe » et du breton « morvan » signifiant « homme de mer ».

Ce toponyme rappelle les émigrations bretonnes (actuelle Grande Bretagne) qui peuplèrent notre littoral à partir du 6ème siècle. Cependant l’occupation humaine remonte à - 70 000 ans, à l’époque de Néandertal.

Il semble que le bourg actuel se soit développé au nord de la voie romaine Corseul-Avranches. Le bâti actuel est récent, car jusqu’à l’arrivée du train à la fin du 19ème siècle, l’habitat est assez clairsemé autour de l’église. Le bourg s’étend réellement à partir de 1860 et les constructions s’étalent en étoiles jusqu’à rejoindre d’anciens hameaux isolés, et des manoirs de campagne, qui se voient ainsi englobés dans le tissu urbain.

Quelques belles demeures se distinguent du reste du bâti, qui est en grande majorité en schiste et granit, très présent dans le sous-sol de la commune.

Le Biez Jean est le principal cours d'eau qui traverse la commune de Baguer-Morvan.

2 300 hectares - 1 699 habitants - Baguerrois et Baguerroises