21 janvier > 19 février 2023La Sainte-Ouine
©smbmsm Sainte Ouine 2012 (27)©smbmsm Sainte Ouine 2012 (27)
©©smbmsm Sainte Ouine 2012 (27)

La Sainte‑Ouine

Dès la mi-janvier, la fête foraine s’installe pour un mois sur les quais de la ville. Le lieu choisi n’est pas un hasard… puisque traditionnellement c’est l’endroit où était célébré le pardon des Terre-Neuvas : jour de fête avant le départ des bateaux pour la grande pêche.

La traditionnelle fête foraine

Si beaucoup connaissent l’origine maritime de la Sainte-Ouine, elle s’inscrit historiquement encore plus loin dans le temps. Dès le XIVème, au large de Saint-Malo, des ermites édifient une chapelle en l’honneur de Saint-Ouen. La légende raconte que Saint-Ouen faisait venir les vents d’un point différent chaque jour et ceci afin de contenter les habitants qui venaient (le dimanche précédent la passion) faire tourner la crosse de sa statue pour attirer les vents favorables.

Cette « Grande Sainte-Ouine » donnera suite à la « Petite Sainte-Ouine » : une fête religieuse où l’on dépensait ses économies.

Dès les années 1920, elle se développe avec l’arrivée du métier forain et devient au fil des ans la Sainte-Ouine telle qu’on la connait aujourd’hui.

96ème édition

Les Malouins sont des  habitués, ils retrouvent les manèges et les stands de jeux – le Sky Flyer, le Loop Zone, l’Adrenalyn, l’Extazy Jump et le Rolml Over n’ont plus de secret pour eux.

Il y en a aussi pour les moins téméraires avec les traditionnels stands de tirs, auto-tamponneuses ou machines à sous mais c’est souvent l’odeur irrésistible des croustillons qui attire !!!

La Sainte-Ouine ouvre traditionnellement le mercredi après-midi, le vendredi soir et les week-ends après-midi + soirs.

Journée demi-tarif, les mercredis 1er et 8 février et le samedi 11 février.

Fermer