Saint-Thual

Son origine

Saint Tugdual, un des sept saints fondateur de la Bretagne, serait à l’origine de la fondation de la petite commune de Saint-Thual, vers le 6ème siècle. Aujourd’hui, au commencement du 21ème siècle, la commune accueille 863 Saint-Thualais et Saint-Thualaises sur une superficie de 1140 hectares.
L’église primitive située au lieu-dit le Vieux Bourg a été détruite et remplacée par une église plus moderne à l’emplacement actuel. Ce nouvel édifice est représentatif du style néogothique de la fin du 19ème siècle, quasiment officiel dans tous les édifices culturels de l’époque.

L’architecture

C'est un mélange plutôt réussi de granit, de schiste et de terre crue, qui varie selon les époques et permet ainsi de rendre compte d’une grande diversité du patrimoine. Il n’est pas rare de trouver du calcaire coquillier dans les décors architecturaux : portes, fenêtres, souches de cheminées, corbelets. Cette pierre facile à tailler provient de la carrière de la commune du Quiou, toute proche mais dans le département voisin des Côtes d’Armor. Il est intéressant de noter que ce calcaire coquillier est un dépôt sédimentaire de l’ancienne Mer des Faluns qui recouvrait une partie de la Bretagne il y a environ 15 millions d’années !

Quelques édifices majeurs se distinguent dans la campagne environnante, parmi lesquels le Château du Logis, quelquefois nommé le Château de Saint-Thual. Très belle construction du 17ème siècle, cette bâtisse n’est pas sans rappeler les malouinières avec un plan rectangulaire, son rythme de travées et sa haute toiture, posée au milieu d’un vaste écrin de verdure.

Le Château de Tourdelain, classé Monument Historique depuis 1943, est un bâtiment plus classique du 18ème siècle, reprenant les classiques de son époque, tels des accès de plain-pied s’ouvrant sur de vastes jardins.

Ville d'artistes 

C’est à Saint-Thual que s’est installé un collectif d’artistes, les Pratos, hébergés au cœur de l’ancienne ferme des Prataux entièrement restaurée par leurs soins. Le lieu se veut fabrique artistique où se mêlent espaces de travail, de création et de stockage. Leur objectif est simple : la création et le développement d’actions en co-construction avec les habitants de Saint-Thual et de l’ensemble de la Bretagne Romantique.

La commune est également le lieu de naissance d'Adolphe Julien Fouéré, plus connu sous le nom de l’Abbé Fouré, auteurs des Rochers Sculptés de Saint-Malo.

1140 hectares - 863 habitants - Saint-Thualais et Saint-Thualaises