Roz-sur-Couesnon

Roz-sur-Couesnon, paroisse dominant les polders de la Baie du Mont-Saint-Michel, s’étend sur 2 686 hectares pour 1 011 Rozéens et Rozéennes. Son nom vient du breton « Roz » signifiant tertre ou colline et de « Couesnon » ; ce cours d’eau qui sépare la Bretagne de la Normandie et qui dans sa folie, mit le mont en Normandie !

Il semble que Saint-Malo, fondateur de la paroisse du même nom, aurait édifié, au 7ème siècle, un monastère et une église sur le territoire actuel de Roz-sur-Couesnon. Il n’en reste aujourd’hui aucune trace, car le roi breton Hailoch les fit détruire. Il fut frappé de cécité à la suite de ce crime.

C’est dans la baie devant Roz-sur-Couesnon que disparurent les paroisses de Paluel, Mauny et Saint-Louis, par suite des envahissements de la mer. Il arrive que certaines nuits sans lune, on entende encore les cloches de l’église de Paluel appeler les fidèles à la prière…

De nombreux sentiers de randonnées pédestres permettent de sillonner la commune et d’en découvrir les trésors cachés, à travers les polders. Cette vaste zone de 3 000 hectares, gagnée sur la mer, abrite d’anciennes salines, des cultures maraîchères et céréalières. Venez en découvrir tous les secrets lors de la visite de la Maison des Polders. Cette belle bâtisse du 17ème siècle, restauré dans les règles de l’art, vous invite au cœur d’une espace muséographique vivant et dédié à la découverte de la Grande Conquête de l’homme sur la mer en Baie du Mont-Saint-Michel.

Au-delà des polders, se trouve une zone sauvage de pâturage, recouverte par les grandes marées, qui s’agrandit ou se rapetisse selon l’érosion ou l’expansion. C’est ici, au cœur de la Baie du Mont-Saint Michel, dans ces pâturages naturellement salés que sont élevés, les fameux moutons de prés-salés, bénéficiant de l’Appellation d’Origine Protégée.

2 686 hectares - 1 011 habitants - Rozéens et Rozéennes