La Chapelle Sainte-Anne

Venez admirer les 4 points cardinaux de la Baie du Mont-Saint-Michel !

La Chapelle Sainte-Anne, si magique que c’est une pépite !

Venez découvrir la Chapelle Sainte-Anne 

A votre arrivée, un silence divin vous enveloppe, vos yeux se perdent dans la richesse du paysage. Situé à Saint-Broladre, à l’extrémité orientale de la digue de la Duchesse Anne se trouve la Chapelle Sainte-Anne !

Une chapelle assise devant les flots, admirant comme vous la magnifique Baie du Mont-Saint-Michel, se laissant bercer par le chant des oiseaux dans un lieu classé Grand Site National de la Baie du Mont-Saint-Michel et également à l’UNESCO. Vous remarquerez la simplicité de cette chapelle dans un environnement aussi riche !

Au pied de la Chapelle Sainte-Anne, de gauche à droite, la digue de la Duchesse Anne qui court de Saint-Méloir-des-Ondes à Saint-Broladre. La construction de cette digue commença au XIème siècle, en lien avec les origines de la chapelle, qui a été construite au Moyen-âge.

Cette chapelle est dédiée à sainte Anne. Invoquée ici pour assurer la protection des marais contre l’invasion de la marée.

Chapelle de petite taille avec une salle et un autel situé face à l’entrée. Le campanile avec un petit clocher est posé sur un toit en double pente. Sur l’édifice, on peut lire une inscription qui indique que la chapelle a été rebâtie par l’aumône de frère abbé Barbot recteur de Saint-Broladre et ses paroissiens en 1684, la construction est achevée en 1687, date inscrite sur le clocher. Elle a été édifiée sur le site d’une ancienne chapelle, dit-on bâtie en bois, du 11ème siècle.

En 1818, cette chapelle est restituée à la commune de Saint-Broladre. Cette date marque le rétablissement du culte, la reprise des processions ainsi que la restauration de l’édifice. C’est un lieu de dévotion renommé.

La chapelle est le témoin d’une longue tradition et constitue un rendez-vous pour de nombreux fidèles à l’occasion du pardon de sainte Anne. La messe est célébrée et suivie d’une procession sur la digue avec sa statue en bois. Le pardon de sainte Anne rassemblait autrefois entre 5000 et 6000 personnes.

A présent chaque été, le quatrième dimanche de juillet, elle accueille encore de nombreux fidèles.

Le plus, c’est que cette chapelle devient un lieu d’exposition en été. L’endroit idéal pour l’inspiration et la création artistique, l’association des Amis de la Chapelle Sainte-Anne l’ont bien compris ! Du vert, du sable, du gris, du bleu, …. Une palette de couleur, s’offre à nous !

Entrez donc pour y voir à l’intérieur le retable du 19ème siècle qui décore la salle qui montre la dévotion et fait partie du rituel liturgique. Il y a également un tableau qui énumère les noms des rescapés des camps de la seconde guerre mondiale. En levant les yeux, vous pourrez voir une belle voûte de bois lambrissés en arc plein cintre. Ce mode de couvrement est fréquent en Bretagne pour les chapelles.

En ressortant de la chapelle, prenez le temps de vous arrêter, vous serez ébloui par l’une des plus belles vues de la Baie. Derrière elle existait une petite construction, à présent disparue, qui servait de relais des douanes entre la partie orientale et occidentale de la Baie du Mont-Saint-Michel. Ce relais servait à surveiller les transactions de l’extraction de sel.
Vous pourrez voir également une borne géodésique qui est utilisée pour mettre en place la cartographie et connaître la longitude, la latitude et l’altitude.

Admirez les différents paysages que composent cette baie : les herbus, prairie naturelle recouverte par la mer lors des grandes marées, les polders, la digue et bien évidemment le Mont Saint-Michel. Nous sommes baignés par la richesse de la faune et la flore présente ici. Accueillant des milliers d’oiseaux migrateurs, refuge des moutons de prés-salés, terrain de jeu des libellules et des batraciens, lieu d’amusement des pêcheurs à pied qui y trouvent des huîtres, coques, couteaux, palourdes et crevettes grises. Toutes les images traditionnelles sont là. On peut y voir la baie changeante…
Ce détour s’impose pour pouvoir comprendre la Baie du Mont-Saint-Michel et nos traditions.

Ouvert à tous les amoureux de la Baie du Mont-Saint-Michel, c’est le point de départ de tant de choses ! Ici nous sommes accueillis par les oiseaux, ici tout peut commencer : la randonnée à vélo, à cheval, la pêche à pied, la contemplation… Tant de possibilités s’offrent à nous !