Saint-Marcan

Télégraphe de Chappe - Saint-Marcan

Saint-Marcan porte le nom d'un monastère fondé à cet endroit par le saint du même nom, moine venu d'Irlande, vers 548. Cette petite commune d’une superficie de 768 hectares, qui regroupe 450 Marcanais et Marcanaises abrite un élément du patrimoine que l’on qualifia de révolutionnaire lors de son invention : un télégraphe de Chappe.

Cette station, ouverte en 1799, se trouvait sur la ligne de communication entre Paris et Brest et 20 minutes suffisaient (à l’époque !) pour passer un message d’une ville à l’autre, contre plusieurs jours en voiture à cheval.

Active pendant une cinquantaine d’années, cette tour de télégraphe est entièrement restaurée et est la seule encore en état de fonctionnement en Bretagne. L’ancienne maison du télégraphiste a été transformée en musée et présente l’histoire de cette invention. Ce site est visitable en été et toute l’année pour les groupes sur réservation.

La légende raconte que la paroisse est toute petite par rapport à sa voisine, car lors du partage des terres, Saint-Marcan cheminait à pied pour délimiter ses frontières, alors que Saint-Broladre et Saint-Martin, patrons de Roz-sur-Couesnon allaient à cheval.

768 hectares - 450 habitants - Marcanais et Marcanaises