-A +A

Le cimetière de bateaux de Quelmer

Des vieilles coques de bateaux qui naviguent hors du temps

Un site à découvrir au cours d’une belle balade sur les bords de Rance

Les bateaux ont leur cimetière

Quel plus bel hommage rendu par ce lieu à la mémoire de ce pays de marins et de bateaux caché dans une petite anse de la Rance maritime qui a vu tellement de bateaux naître à l’époque où les chantiers navals faisaient la fierté de la vallée de la Rance.

 

Une histoire de bateaux qui continue

Clin d’oeil de l’histoire, un chantier naval a redémarré il y a quelques mois dans l’anse de Quelmer.
A côté de ces coques rongées par la mer qui regardent en vain vers la cale rénovée de La Landriais sur l’autre rive, d’autres coques viennent réparer leurs membrures et leurs bordées abîmées pour continuer à voguer.

 

Un lieu qui inspire les artistes

Des peintres de la région ont été invités il y a quelques années à exercer leur talent et comme un symbole, le peintre Kalvez installé à Cancale non loin de là a signé une fresque appelée “La Belle Endormie” sur l’une de ces coques. Au fil de la marée descendante, certains découvrent leurs flancs décharnés pour ne montrer que les restes de leur colonne vertébrale.

 

Une balade à la découverte du passé maritime de la Rance

L’Anse de Quelmer est située sur une boucle pédestre de 7,5 km qui vous emmène de l’Anse de Troctin jusqu’à Saint-Elier plus au sud.

Ce circuit passe par La Passagère, le village voisin, qui abrite aujourd’hui encore la maison du passeur, témoin de l’époque où un bac reliait les deux rives de la Rance : une autre histoire de bateaux...