-A +A

La côte d'Émeraude et ses îles

Un littoral préservé face aux îles de la Manche

Une eau cristalline aux reflets vert émeraude entoure un archipel d’îles et d’îlots situé au large de Saint-Malo. Échappez-vous jusqu’aux îles Chausey ou partez à la conquête des îles anglo-normandes !

Les îles de Saint-Malo à la baie du Mont-Saint-Michel

De Saint-Malo à la baie du Mont-Saint-Michel, vous pourrez faire escale sur des îles sauvages ou inhabitées comme l’île Cézembre, l’île du Grand-Bé ou l’archipel des îles Chausey.

L’île du Grand-Bé, le tombeau de Chateaubriand

Cette île inhabitée est située au pied des remparts de Saint-Malo. On peut y voir la tombe de l’écrivain Chateaubriand, précurseur du romantisme français, né à Saint-Malo. Vous y accéderez à marée basse uniquement. Vérifiez donc bien les horaires des marées avant de vous aventurer sur l’île !

Cézembre, l’île interdite

Seule la plage est accessible aux visiteurs qui choisiront de faire escale sur l’île Cézembre lors d’une belle journée ensoleillée. Autrefois fortifiée par l’armée allemande, l’île est interdite sur toute la partie nord par mesure de sécurité. Sauvage et inhabitée, elle dispose de la plage la mieux orientée de toute la côte avec son exposition plein sud.  Les navettes au départ de Saint-Malo sont quotidiennes en saison, si la marée le permet.

Les îles Chausey, un archipel de granit

L’archipel des îles Chausey est le plus grand archipel d’Europe. Il regroupe un ensemble de 365 îlots à marée basse et 52 à marée haute. Le marnage dans l’archipel peut atteindre 14 mètres lors des grandes marées, ce qui donne au paysage une allure lunaire lorsque la mer est basse.

Grande Île, l’île principale, est accessible par navette depuis Saint-Malo dès les premiers beaux jours. Sur place, la déconnexion est totale car il n’y a aucune voiture. La nature, la mer et de magnifiques plages de sable blanc sont les protagonistes de la carte postale. Vous pourrez y passer la journée ou faire durer le plaisir en vous offrant une nuit dans l’unique hôtel de l’île.

Les îles anglo-normandes

Jersey, Guernesey, Aurigny, Sercq et Herm, sont les cinq îles principales de l’archipel de la Manche qui comporte plus de mille îlots et récifs. Les deux plus grandes, Jersey et Guernesey, sont très fréquentées, surtout le week-end.

Les îles appartiennent à la couronne britannique mais ne font pas partie de l’Union Européenne. C’est pourquoi, un passeport en cours de validité est indispensable pour les visiter. Une seule compagnie de ferry assure la liaison depuis Saint-Malo avec 14 rotations par semaine. 

Jersey, une île « so british »

Compter vingt minutes de traversée avec le Condor rapide pour rejoindre la plus grande île de l’archipel. L’île de Jersey est une destination très prisée pour le shopping à l’anglaise. Saint-Hélier, la capitale, est réputée pour ses belles boutiques de prêt-à-porter, d’objets design ou anciens, et ses enseignes de luxe.

Mais Jersey est avant tout une île à la nature sauvage et préservée avec de grandes plages de sables et des falaises somptueuses. L’île, exposée aux houles de l’Atlantique dans la baie de Saint-Ouen, est un spot de surf très prisé des Anglais.

Office de Tourisme de Jersey

Guernesey, l’île aux fleurs sauvages

La nature est tout aussi exceptionnelle sur l’île de Guernesey, située à 1 heure de traversée de Jersey. Réserves naturelles, petits ports pittoresques, plages de sables et criques rocheuses s’égrènent le long des 160 kilomètres de côtes de l’île verte. Lavande, lys exotiques et orchidées sauvages parfument l’île une grande partie de l’année.

À Saint-Peter Port, la capitale, une visite de Hauteville House, la maison de Victor Hugo s’impose ! Son décor extraordinaire témoigne du génie de l’écrivain qui a passé quinze ans en exil dans cette demeure, bâtie sur les hauteurs de la ville.

Office de Tourisme de Guernesey