La Charte du Voyageur

Voyageons ensemble
Charte du voyageur

En Bretagne, sur ce territoire marin, urbain, paysan, on murmure que...

  • Les voyageurs ne comptent pas pour du beurre.
  • La côte se montre plus sauvage que les habitants.
  • On reçoit des vagues d’émotions, même en pleine tempête.
  • On grave chaque instant dans sa mémoire, pas sur les pierres.
  • On ramasse ses déchets parce que c’est pas la mer à boire.
  • On retourne la terre des champs, pas le sable fin de l’estran.
  • On consomme local aussi naturellement que l’on savoure une crêpe.
  • On pose volontiers la bolée pour danser au fest-noz.
  • On contemple les ballets d’aigrettes sur la pointe des pieds.
  • On retrouve sa liberté sans s’échapper des sentiers de randonnée.
  • Les guides enchantent les visiteurs et ce n’est pas une légende.
  • La rencontre avec la Bretagne se partage avec fierté.

Ci-dessous l'audio-description de la Charte du Voyageur :