Marin des mers, marin d'eau douce

Au fil des eaux… Saint-Malo, ses côtes et la Baie du Mont-Saint-Michel


Terre de marins par excellence, le territoire de Saint-Malo Baie du Mont-Saint-Michel vous offre des kilomètres de côtes balisées par le GR34 et animées par des ports toujours en activité. Pour la tradition, longez donc le port de Saint-Suliac. Pour mêler histoire et monde contemporain, le port de Saint-Malo. Ce dernier est utilisé tant par les vieux gréements, bateaux de courses et de plaisance que par les navires marchands.


Les plus grandes marées d’Europe


Véritable argument identitaire de la destination, les grandes marées de Saint-Malo sont les plus importantes d’Europe. Deux fois par jour, toutes les 6 heures, les plages et rochers du territoire se couvrent et se découvrent. Ce phénomène se produit durant ces moments de l’année où la lune, le soleil et la terre conjuguent leurs attractions.
Pour voir les grandes marées, suivez les coefficients et observez les vagues prudemment depuis :

  • Le Bastion de la Hollande sur les remparts à Saint-Malo
  • A la Pointe du Hock à Cancale
  • Sur le pont passerelle du Mont-Saint-Michel
  • Au niveau de la digue de Rochebonne à Saint-Malo
  • Au belvédère de Saint-Benoît-des-Ondes


Le phénomène des marées guide tant les pêcheurs en mer que les amateurs de pêche à pied. A marée basse, la mer dévoile une côte escarpée où les roches abritent les petits crustacés à pêcher entre amis : palourdes, coques, praires, couteaux... Mais où aller pour pêcher ?

  • Faire une sortie découverte avec un guide sur les plages entourant le vieux Saint-Malo. Au programme : pieds dans l’eau et observation des creux dans les rochers. Emmenez vos épuisettes !
  • Vous référer aux documents ci-dessous :

Le saviez-vous ? Le long des côtes de Saint-Malo vers Rothéneuf, on pêchait le lançon. Ces petits poissons aux reflets bleu et argenté s’enfouissent dans le sable à marée basse. Ils servaient alors d’appâts aux pêcheurs de bars et de lieu jaune. Pour en savoir plus sur cette pêche amusante et sa réglementation, renseignez-vous auprès d’un guide spécialiste.


Les excursions en mer


En venant à Saint-Malo et dans la Baie du Mont-Saint-Michel, vous n’échapperez sûrement pas à l’envie d’une balade en mer. Les possibilités sont nombreuses ! Sur un vieux gréement, vous pourrez découvrir le temps d’une journée ou de plusieurs jours la vie à bord. Au programme : découverte du littoral et de ses nombreuses îles, dégustations de produits locaux et initiation aux maniements du bateau duquel vous prendrez la barre ! A bord de vedettes vous ferez le tour des îles malouines. Leurs histoires vous seront alors contées. Mais où se déroulent les balades et que peut-on faire ?

  • Des traversées Saint-Malo vers Dinard, vers les îles Chausey, vers l’île de Cézembre, le long de la Rance pour rejoindre Dinan ou Cancale
  • Des croisières commentées autour des îles malouines dans la Baie des Corsaires, au Cap-Fréhel et au Fort Lalatte, à Cancale et dans la Rance.
  • Suivi et départ de course, initiation à la pêche
  • Des excursions en mer dans la Baie de Saint-Malo, Cancale, Saint-Suliac… A bord d’un vieux gréement pour se mettre dans la peau d’un corsaire.
  • Une traversée à pied de la Baie du Mont-Saint-Michel accompagné d’un guide. Un bon bol d’air et des commentaires sur le phénomène des marées.

Balade nature sur ou le long de La Rance


Vers la ville de Saint-Suliac et les quartiers de Saint-Jouan des Guérêts et Quelmer, vous longerez la Rance. Cet estuaire est présent grâce à l’usine marémotrice de la Rance, qui produit de l’électricité et régule le niveau du bras d'eau qui s’enfonce dans les terres. De nombreux barrages et moulins à marées ornent les rivages. Pour une balade tout en délicatesse, la beauté de la Rance saura vous montrer de beaux panoramas. A faire le long de la Rance :

  • Trouver les barrages qui la longe et qui animent les rivages des petits villages
  • Photographier les moulins à marées comme celui de Saint-Jouan-des-Guérêts
  • Faire une balade sur l’estuaire en canoë kayak
  • Emprunter les variantes de la Voie Verte à vélo ou les chemins balisés pour une randonnée


L’eau douce


Plusieurs petits point d'eau longent la côte de Saint-Malo à Cancale. Certains se trouvent même directement au cœur des communes. 

Le plus grand sur le territoire se trouve dans la commune de Saint-Coulomb. Il s’agit de l’étang de Sainte-Suzanne. Si vous rejoignez la côte, vous atteindrez l’Anse Duguesclin. Dos à elle, vous pourrez emprunter un chemin pédestre passant par un petit bois, lui-même traversé par un petit marais et des ruisseaux.

Vers Cancale, au niveau de l’Anse du verger, se trouve un autre petit marais où croissent de nombreuses grenouilles. Peut-être y apercevrez-vous des ragondins ou des poules d’eau.

Pour en découvrir plus sur le littoral, rendez-vous sur le site grand public rubrique Découvrir L'eau

Votre interlocutrice à l'Office de Tourisme : 

Lisa Fonlupt - Chargée de relation clientèle Groupe - groupe@saint-malo-tourisme.com