-A +A

Les Remparts de Saint-Malo

Le tour des murs de la cité corsaire

Le tour des remparts est LA balade incontournable de Saint-Malo ! Vous profiterez de magnifiques points de vue sur la mer et sur la cité intra-muros, juste en contre-bas. Comptez une bonne heure pour en faire le tour complet.

Des points de vue à couper le souffle

La haute muraille qui entoure la ville de Saint-Malo forme une boucle de deux kilomètres. Il est possible de descendre et remonter où bon vous semble, depuis les différents escaliers situés à chaque porte.

Les Malouins débutent la promenade en empruntant la Porte Saint-Vincent, près du port de plaisance. En passant sous cette porte, vous trouverez un escalier sur la droite : il vous mènera sur le haut des remparts. Vous profiterez alors d’une vue imprenable sur le port de Saint-Malo.

La première partie du chemin de ronde vous conduira jusqu’au bastion Saint-Louis duquel vous rejoindrez la courtine sud. Depuis celle-ci, vous pourrez admirer les maisons de riches armateurs malouins ou maisons dites de corsaires, reconnaissables à leurs hautes façades de granit. Sur le chemin, vous passerez devant la maison de Robert Surcouf, surnommé le roi des corsaires.

Fort National, Grand Bé et Petit Bé

À partir du bastion Saint-Philippe, vous commencerez à voir le large et à sentir le vent soulever vos cheveux ! Vous serez subjugué par la beauté de la côte d’émeraude et la vue sur toute la baie de Saint-Malo.

Les remparts surplombent ici la plage du Môle et celle du Bon Secours ; on y voit les enfants de la cité corsaire venir y jouer juste après l’école. La promenade rejoint ensuite la tour Bidouane. Depuis cette tour, culminant à 23 mètres, vous dominerez toute la ville de Saint-Malo.

C’est d’ici, que vous aurez la meilleure vue sur les îles du Grand Bé et du Petit Bé. Si le Grand Bé abrite le tombeau de Châteaubriand, le Petit Bé se distingue quant à lui par son fort du 17ème siècle. Depuis la courtine nord, vous ne pourrez manquer le Fort National, accessible comme les îles voisines, uniquement à marée basse.

Le Fort du Petit Bé et l’ancien Fort Royal (Fort National) font partie d’une ceinture défensive conçue par Vauban et destinée, sous le règne de Louis XIV, à protéger Saint-Malo des navires anglais et hollandais.

Il était une fois, une cité corsaire…

Les remparts de Saint-Malo voient le jour dès le 12ème siècle, bien avant l’âge d’or des corsaires du Roi. Après le grand incendie de 1661, la muraille de granit est entièrement reconstruite. Elle est agrandie au 18ème siècle par Garangeau, ingénieur-architecte, disciple de Vauban.

L’enceinte fortifiée de Saint-Malo comprend aujourd’hui, huit portes, trois poternes et trois bastions. Les remparts, garnis de mâchicoulis et flanqués de plusieurs tours, sont classés monuments historiques.

Le château de Saint-Malo, d’allure médiévale est construit entre le 15ème et 18ème siècle. Pourquoi ne pas terminer le circuit des remparts par la visite de l’édifice ? Il abrite l’Hôtel de ville mais aussi le musée d'Histoire de Saint-Malo dans le Grand Donjon, et le musée d'Ethnographie du pays malouin dans la Tour générale. Et sinon une bonne crêpe bretonne au cœur de la cité, ça vous tente ?