Trimer

Canton de Tinténiac

Ce petit bourg rural, qui fait partie du canton de Tinténiac, d'une superficie de 356 hectares, abrites 197 Trimerois et Trimeroises a conservé ses ruelles étroites, typiques d’un bourg rural du 19ème siècle. Les nombreux commerces de proximité (cafés, épiceries…) ont peu à peu disparu pour laisser place à des maisons d’habitations et seuls le presbytère (1875) et la mairie (1903) se démarquent de la construction rurale typique.

Peu étendue, la commune est arrosée par les ruisseaux de Romoulin, de la Verrerie, du Bourg et de Trélat. 

©G-TEXEREAU

Le manoir seigneurial

De création tardive, Trimer était jusqu’en 1803 une « dépendance » de Tinténiac. Cependant, le territoire de Trimer apparait dans les chartes dès l’an 1040, comme un fief de la seigneurie de Tinténiac. Le manoir seigneurial d’origine a disparu, laissant place à un manoir du 16ème siècle, reconnaissable à sa tourelle d’escalier arrière. C’est aujourd’hui un des monuments remarquables de la commune. 

Cependant, malgré leur état d’abandon, certaines demeures constituent encore de beaux témoins de l’architecture rurale en terre, typique de la région.

356 hectares - 197 habitants - Trimerois et Trimeroises