Cardroc

Caer Deroc

Cardroc viendrait du breton Caer Deroc, qui signifie la ville de Deroc.
Cette petite commune de 739 hectares abrite 561 Cardreuciens et Cardreuciennes, dont le village même est quasiment inexistant, mais entouré d’importants écarts : la Salle Verte et la Garde , au nord et la Croix Boissée au sud.
 

eglise-cardroc

Son église

Datant du 15ème et 16ème siècles, elle était autrefois située au milieu des champs et le véritable village de Cardroc se tenait au lieu dit la Croix Bouessée. C’est là que l’on trouve encore aujourd’hui un très bel ensemble de maisons anciennes présentant voûtes, cintres et têtes sculptées sur les cheminées.

Cette église est dédiée aux trois Maries : Marie-Madeleine, Marie Salomé et Marie Jacobé. Ce culte s’est largement développé au Moyen Age en Bretagne et est issu de la Légende dorée écrite par Voragine au 13ème siècle (voir Lanrigan).

panneau-interpretation-sentier-decouverte

L’économie de la commune était essentiellement basée sur la culture du lin et du chanvre et sur le tissage du 16ème au 19ème siècle. En effet la paroisse compte jusqu’à 200 tisserands au 18ème siècle !

La commune de Cardroc dispose aujourd’hui de nombreux sentiers aménagés avec guidage GPS pour redécouvrir ce patrimoine. De même la mairie a aménagé un musée consacré à ces deux fibres textiles que sont le lin et le chanvre, dans sa cour.

739 hectares - 561 habitants - Cardreuciens et Cardreuciennes