Miniac Morvan

Au croisement des Voies Romaines

Miniac Morvan

« MOR WAN » signifie hommes de mer

Depuis l’époque romaine, la commune est placée au carrefour de deux grandes voies qui reliaient Rennes à Alet et Corseul à Dol. Ces anciennes voies romaines aujourd’hui dénommées D 137 Rennes-Saint-Malo et D 676 Dol-Dinan se croisent au lieux-dit le Vieux Bourg au sud du bourg actuel.

Au 6ème siècle, des hommes en provenance de Grande Bretagne s’installent au Vieux Bourg et y bâtissent le château de Miniac, du nom de la famille éponyme.

Jusqu’au début du 20ème siècle, la paroisse est un réservoir de main d’œuvre pour armer les terre-neuviers.
Les patrons de pêche malouins viennent y recruter leurs futurs équipages lors d’une journée dédiée : la louée de mer. Mais le lien avec la mer ne s’arrête pas là. En effet, jusqu’au 19ème siècle, on cultive le chanvre, à proximité de la Mare saint-Coulban ou du Meleuc. De nombreux tisserands résidaient à Miniac-Morvan et de nombreux produits sortaient de leurs ateliers : cordages et voiles de bateaux.

 

Une commune médiévale

La commune possède deux anciennes forteresses médiévales. D’abord, le Château du Bas-Miniac : daté du 12ème siècle, la forteresse a été entièrement rasée durant les Guerres de Religion, à l’exception d’une tour qui flanquait le pont levis. Aujourd’hui la demeure se présente comme une élégante malouinière en crépi blanc, au milieu de son écrin de verdure et accueille mariages et réceptions.

Puis le Château de Gouillon, au trois quart détruit par un incendie en 1916. Bâtiment de type malouinière, il abrite une colonie de chauve-souris qui trouve dans ses caves un refuge durant l'hiver. Trois espèces protégées ont été recensées et font l'objet d'un comptage annuel.

L’allée couverte de Four-ès-Feins, datant du néolithique, classée Monument Historique depuis 1965  est à ajouter à la liste des éléments patrimoniaux majeurs de la commune.

 

Actipole ou développement économique

La position géographique de Miniac Morvan au carrefour des voies routières actuelles à seulement 20 kilomètres de Saint-Malo a permis l’implantation d’une zone intercommunale de développement économique « Actipole 1 » sur son territoire et des études sont en cours pour implanter une nouvelle zone « Actipole 2 ».

Actipole constitue un des rares sites de l’agglomération qui permettent l’accueil de projets industriels structurés à proximité immédiate d’un grand axe routier.

 

3 103 hectares - 3 880 habitants - Miniacois & Miniacoises