La Gouesnière

Le nom de la commune vient des Goyon, anciens seigneurs des lieux et est attestée depuis le 12ème siècle. Autrefois divisée en deux paroisses, La Gouesnière et Bonaban, c’est en 1829 que Charles X réunit les deux villages en une seule et même commune : La Gouesnière.

Le centre bourg est situé sur un plateau rocheux composé de schiste et de granit qui surplombe la Baie du Mont-Saint-Michel et la partie basse du marais  est drainée par le ruisseau de la Huguenais, le Biez Jean, le ruisseau de la Basse-Barbotais et le Biez de la Bézardais.

La commune est traversée par le sentier de grande randonnée du tour du pays malouin qui passe dans le Bois Renou, espace vert surplombant le marais qui offre de magnifiques promenades en sous-bois. Tout au bout, un belvédère permet d’admirer la vaste étendue de la baie et abrite une grotte artificielle, réplique exacte de la grotte de Notre-Dame de Lourdes.

 

En face de l’entrée du bois, derrière une grille monumentale, au bout d’une rabine, le château de Bonaban, une des plus vastes malouinières de la région. Bâtie en 1777, son parc est dessiné comme un plan de navire. Le château remplace l’ancienne forteresse de Bonaban, datée du Moyen-âge.

 

875 hectares - 1 700 habitants - Gouesniériens & Gouesnériennes.