Hirel

Un littoral de 7 kilomètres

Dans la Baie du Mont-Saint-Michel ...

Commune littorale de la Baie du Mont-Saint-Michel, Hirel s’enorgueillit aujourd’hui d’un littoral long de 7 km, depuis Vildé la Marine à l’ouest, ancienne paroisse rattachée à Hirel depuis 1794, jusqu’à la Chatellier à l’est.

 

Le Long Sillon 

Hirel, dont le nom signifie « Long Sillon » en breton est citée pour la première fois en 1181.  A l’origine, il s’agit d’un groupement d’habitations bâties sur des dépôts coquilliers, sorte de banc de coquilles amoncelées au gré des marées, des tempêtes et des courants.

Ces alluvions marines forment ce que l’on appelle alors le marais blanc, une terre riche où la flore se compose essentiellement de saules, peupliers, ormes, pruneliers, roseaux et joncs. Petit à petit un cordon dunaire se forme, isolant le marais de la mer.

Régulièrement l’Homme doit intervenir afin de protéger son habitat contre l’envahissement de la mer, lors de tempêtes en général. A partir du 11ème siècle, il entreprend la construction de la digue que l’on connait aujourd’hui sous le nom de digue de la Duchesse Anne.

L’implantation des maisons hireloises en rues longeant le littoral rappelle que les activités humaines restent essentiellement tournées vers la mer.

 

La frange littorale longue de 7 km permet de nombreuses activités de plein air : randonnées pédestre ou vélo sur la voie verte, pratique du char à voile, du speed sail, balades à cheval sur les herbus et les polders…

Les moulins, au nombre d’une dizaine avant la seconde guerre mondiale, ont pour la plupart disparu. Placés sur la digue de la duchesse Anne, il n’en reste aujourd’hui que des ruines circulaires qui titillent la curiosité des touristes de passage, à l’exception du moulin de la Ville es Brune, entièrement restauré et transformé en salle d’exposition, avec une vue panoramique à 360° sur la baie.

 

985 hectares - 1 368 habitants - Hirelois & Hireloises