-A +A

Châteauneuf d’Ille et Vilaine

Territoire du Clos-Poulet 

Il s’agit sans aucun doute d’une des plus importantes communes du territoire historique appelé Clos Poulet, qui s’étendait autour de Saint-Malo et Cancale.

En effet, le château-fort de Châteauneuf, classé aux Monuments Historiques en 1992, bâti sur un éperon dominant les marais de Dol et la Rance, et l’ancienne voie romaine de Rennes et Corseul vers Aleth, constituait le verrou sud du pays malouin.

La première forteresse, Bure, voit le jour au 11ème siècle. Plus tard, en 1181 un château, en pierre lui succédera sous le nom de Castellum des Noës qui signifie littéralement le château des marécages et qui deviendra donc Château Neuf. Plus tard, on rajoute  « Ille et Vilaine » au nom afin de ne pas confondre avec d’autres communes éponymes.

Le bourg, situé dans le périmètre de classement de la forteresse, se développe au pied du château, au nord, et autour de son église. Certaines maisons remontent au 16ème siècle et aux guerres de Religion : elles possèdent encore cette architecture propre aux maisons à pan de bois avec des murs coupe-feu en encorbellement.

Eglise Saint-Nicolas - Chateauneuf d'Ille et Vilaine  #saintmalotourisme

L’église Saint-Nicolas, datée du 15ème siècle, et restaurée au 19ème siècle, ancienne chapelle féodale est agrandie au cours des 17ème et 18ème siècles, afin d’accueillir les Castelnoviens. Placée au milieu de l’actuel cimetière, l’ensemble  constitue le deuxième enclos paroissial du département d’Ille et Vilaine, après celui de Saint-Suliac.

Au nord de la forteresse se dresse le « petit château » édifié à partir du milieu du 17ème siècle, sur un plan primitif qui préfigure déjà les futures malouinières. Le bâtiment est classé en 1992.

 

Créatrice de mode - Atelier d'artistes - Chateauneuf d'Ille et Vilaine  #saintmalotourisme

Le cœur de ce petit bourg ancien, la place du marché possède une halle ancienne. Celle-ci a été restaurée en « Halle aux Artistes » afin d’y accueillir des artistes et ainsi faire revivre le centre-ville. Une jeune créatrice de costumes de spectacle et de mariage s’y est installée en 2017.

Un second centre, plus moderne se développe à partir du 19ème siècle, au sud du château. On y remarque la présence d’un oratoire du 19ème siècle  dédié à « Notre Dame de la Garde » sainte patronne des Marseillais.

 

138 hectares - 1600 habitants - Castelnoviens & Castelnoviennes