-A +A

Les Remparts de Saint-Malo

Le tour des murs de la cité corsaire

LA balade incontournable de Saint-Malo !

Vous profiterez de magnifiques points de vue sur la mer et sur la cité intra-muros, juste en contre-bas. Comptez environ 45 minutes pour en faire le tour complet.

Des points de vue à couper le souffle

La haute muraille qui entoure la ville de Saint-Malo forme une boucle d'environ deux kilomètres. Il est possible de descendre et remonter où bon vous semble, depuis les différents escaliers situés à chaque porte.

Nous vous conseillons de débuter la promenade en empruntant la Porte Saint-Thomas, située derrière la place Chateaubriand. Depuis cet accès, vous aurez directement une vue exceptionnelle sur la grande plage du Sillon à votre droite, le Fort National en face et à votre gauche l'îlot du Grand Bé.  La première partie du chemin de ronde vous conduira jusqu’au Fort à la Reine, où à ses pieds explosa la "Machine Infernale", navire anglais chargé de poudre dans le but de détruire Saint-Malo et qui s'est échoué sur les rochers entre le Fort à la Reine et la Tour Bidouane. En regardant à gauche, vous verrez la fameuse rue du Chat qui danse. Chat qui selon l'histoire a été l'unique victime de cette machine infernale. 

En continuant votre chemin, vous pouvez monter sur la Tour Bidouane, ancienne poudrière en forme de fer à cheval. Ce lieu vous offre un panorama sur toute la baie de Saint-Malo, c’est d’ici, que vous aurez la meilleure vue sur les îles du Grand Bé et du Petit Bé. En reprenant les remparts, ils vous mèneront au Bastion de la Hollande depuis lequel vous pourrez observer la plage de Bon Secours et le fameux plongeoir de la piscine d'eau de mer.

La courtine reliant le Bastion de la Hollande au Bastion Saint-Philippe surplombe la plage du Môle et le Môle des Noires, jettée de 500 mètres de long qui protège l'avant-port.

Puis jusqu’au Bastion Saint-Louis en empruntant la courtine sud, vous pourrez admirer les maisons de riches armateurs malouins ou maisons dites de corsaires, reconnaissables à leurs hautes façades de granit. Le célèbre Robert Surcouf a habité l'une d'entre elles, près de la Porte de Dinan. Vers l'extérieur des remparts, un point de vue intéressant sur la Cité d'Alet, le quartier de Saint-Servan et le port de Saint-Malo

En continuant cette promenade vers la Grand' Porte, vous pourrez voir depuis les remparts, la plus remarquable des maisons de corsaire, l'Hôtel d'Asfeld, édifiée pour l'amateur Magon de la Lande. Et vous dominerez, vers l'extérieur des remparts, le quai Saint-Louis et le bassin Vauban. Et ainsi vous profiterez d’une vue imprenable sur le port de Saint-Malo.

La Grand' Porte est la plus ancienne porte d'entrée de Saint-Malo, elle fait partie de l'enceinte médiévale, à cette époque, on pouvait y accèder en bateau. Depuis le chemin de ronde, vue en perspective sur la Grand' rue et le clocher de la Cathédrale Saint-Vincent

Vous finirez votre balade par la Porte Saint-Vincent, à présent elle est la porte d'entrée principale de l'Intra-Muros. Cette double porte s'orne extérieurement des armes de la Bretagne et de la ville.  Depuis ici, vous pourrez observer la rue principale de Saint-Malo, la rue Saint-Vincent et de l'autre côté l'Esplanade Saint-Vincent et le château de Saint-Malo

Il était une fois, une cité corsaire…

Les remparts de Saint-Malo voient le jour dès le 12ème siècle, bien avant l’âge d’or des corsaires du Roi. Après le grand incendie de 1661, la muraille de granit est entièrement reconstruite. Elle est agrandie au 18ème siècle par Garangeau, ingénieur-architecte, disciple de Vauban.

L’enceinte fortifiée de Saint-Malo comprend aujourd’hui, huit portes, trois poternes et trois bastions. Les remparts, garnis de mâchicoulis et flanqués de plusieurs tours, sont classés monuments historiques.

Le château de Saint-Malo, d’allure médiévale est construit entre le 15ème et 18ème siècle. Pourquoi ne pas terminer le circuit des remparts par la visite de l’édifice ? Il abrite le musée d'Histoire de Saint-Malo.