On a testé pour vous ! La confection d'une boule de Noël

Voyage au cœur de la matière, à l'Atelier du verre !

Maureen Brugaro

Maureen

Conseillère en séjour, pleine de souffle !

« On en a le souffle coupé »

Ce matin, Rozenn, Cécile et moi-même nous sommes donné rendez-vous à Saint-Méloir des Ondes, derrière l’église, dans un atelier un peu spécial.

Nous poussons la porte et pénétrons dans l’espace boutique où des formes variées et des couleurs surprenantes attirent les regards… Nous ne savons plus où donner de la tête ! Boules, coupes, vases, verres, pichets… bleu, rouge, jaune, vert, bicolore, tricolore… c’est un autre monde ! Une étagère tactile est accessible aux enfants et leur permet de toucher, manipuler et jouer avec le verre, c’est parfait pour les petites mains. 

Martine, la souffleuse en chef, nous présente la boutique et ses produits spéciaux, à base de sable, d’inspiration malouine et là où tout se joue, l’espace atelier !

Nous allons tenter d’entrer en contact avec la matière en fusion. Un verrier confirmé nous ouvre les portes du four où le verre en fusion est cueilli à l’aide d’une mailloche, sorte de cuillère en bois. Tout en attrapant le verre, elle nous explique que cette matière fluide et transparente se présentait, environ 12 heures et 1350° auparavant, sous la forme de farine jetée dans le four.
La boule est soufflée progressivement, entre 1100° et 500°, afin de lui donner la forme appropriée. Puis on y ajoute la couleur ou le décor. Déterminées à l’avance, les surprises sont parfois au rendez-vous !

Et c’est maintenant que tout se joue : il faut travailler le verre, le souffler ou l’étirer et lui donner la forme appropriée. De temps en temps, il faut le réchauffer car le verre refroidit vite et devient impossible à travailler. L’expérience du soufflage se révèle plus délicate que ce que nous pensions. En effet, il faut souffler dans la tige et tourner en même temps afin que la bulle ne se transforme pas en goutte et ne tombe. Notre bulle est éphémère et nous soufflons jusqu’à obtenir une bulle tellement fragile que le simple fait de la toucher la brise !
Notre deuxième création est totalement différente, mais tout aussi délicate. Nous piochons de nouveau une boule de verre en fusion dans le four et nous nous installons sur un banc équipé d’une tablette nous permettant de faire tourner la tige pour éviter que le verre ne coule. Armé d’une grosse pince à motif, nous créons une feuille. Nous étirons cette matière afin de lui donner la forme souhaitée, une vraie feuille, comme les arbres.

Martine intervient alors pour la délicate opération qui consiste à rajouter le crochet en verre qui permettra de l'accrocher dans nos sapins de Noël ! Après cette expérience unique, nous ne verrons plus jamais nos créations de la même façon !
Un dernier tour dans la boutique s’impose et nous découvrons des merveilles : plumes en verre, les encriers, figurines, méduses colorées, presses papier armoriés, pavés malouins en verre…

De quoi faire plaisir et se faire plaisir ! En plus, possibilité d’offrir un mini stage de souffleur pour initier toute sa famille !

  • boule-noël-verre
  • pigments
  • bonhomme-neige-verre
  • atelier-souffleur-de-verre
  • travail-du-verre
  • four-atelier-de-verre
  • travail-du-verre