Voir les photos (5)
beckman

Estivale de la Halle à Marée

Exposition à Cancale

Gratuit
  • Présentation des artistes estivales qui exposent à la Halle à Marée :

    POLANI .Photographe dans toutes les fibres de son corps, Polani met sa sensibilité visuelle au service de son art. Native d'un signe d'eau, elle se passionne depuis son plus...
    Présentation des artistes estivales qui exposent à la Halle à Marée :

    POLANI .Photographe dans toutes les fibres de son corps, Polani met sa sensibilité visuelle au service de son art. Native d'un signe d'eau, elle se passionne depuis son plus jeune âge pour toutes les formes que peut revêtir l'eau : mer, rivière, flaque, piscine… Elle trouve à sa surface les mouvements qui habitent ses photographies. Elle guette avec patience la transparence et le reflet qui interpelleront son oeil. Polani délaisse les reflets-miroir – qui ne sont pas propices à la rêverie, au profit d'images de mouvements ou de vie où elle peut projeter son imaginaire. Son oeil aiguisé révèle ce à quoi un regard lambda ne prête pas attention. Ainsi elle nous présente l'alchimie du monde de l'eau transformé en mouvements. De la même manière que l'eau qui bouge, détruit l'image de base, l'artiste construit son oeuvre photographique en donnant une autre image du réel, avec des ajouts de trames proches d'une dentelle, empruntés aux mouvements internes de l'image initiale. Le visiteur est appelé à déguster sans modération ces gourmandises visuelles !
    MAGUY SEYER. Autodidacte curieuse, Maguy Seyer a commencé par la découverte du tissage avec une mise en volume des matières textiles. Elle se tourne naturellement vers la sculpture sur bois, le bronze, la pierre, la gravure sur lino, plexiglas.. Elle aime aussi se lancer des défis avec des installations ponctuelles autant qu'éphémères : structures en bambous, vagues en altuglas… Quel que soit le matériau, Maguy Seyer procède à l'instinct sans vraiment de dessin préparatoire. Elle préfère se laisser porter par une émotion, un sentiment, un concept… Son travail est lent, sans idée préconçue du résultat attendu. Elle s'imprègne de la matière, lui laisse toute liberté pour habiter son imagination et la livrer au travail de ses mains à la tronçonneuse, puis gouges et maillets de sculpteur. Ses préoccupations établissent des passerelles entre l'humain et la nature. Elle propose des similitudes visuelles entre système nerveux et constitution végétale au sein de créations sensuelles qui jouent avec l'ombre et la lumière.
    PHILIPPE BECKMAN. Peintre de l'instinct, Ph. Beckman s'est progressivement libéré de la figuration pour se confronter à la matière dans un corps à corps viril et sensuel. L'artiste s'approprie le support de la toile pour lui insuffler une vie intense. Il prépare ses fonds avec minutie par l'utilisation de matériaux évocateurs d'effets de matières. L'amplitude du geste vient ensuite au service de la couleur, ou des couleurs qui s'expriment sans retenue. Le geste semble spontané, mais l’oeil de l'artiste équilibre le rythme tel un chef d'orchestre conscient du rôle de chacun des instruments dans l'harmonie d'ensemble. La dynamique des compositions est une musique visuelle, riche et souvent chaleureuse. L'abstraction est là, mais les couleurs, les mouvements internes, les graphismes subtils liés aux effets de matières, parlent au spectateur en lui soufflant un panel d'émotions variées selon l'atmosphère proposée. Des lignes d'horizon improbables s’amusent avec la lumière et font frémir la toile de mouvements déstabilisants où l’oeil se perd pour mieux retrouver sa liberté.
    JONATHAN BERNARD. Soucieux de partager sa passion pour le bois, J.Bernard aime sculpter in situ devant le public pour lui permettre de mieux apprécier son univers. Son public n'a pas d'âge puisqu'il sensibilise aussi le milieu scolaire à établir un rapport avec la sculpture. Ce rapport est sensuel car le bois est une matière vivante, corporel puisqu'il est synonyme de force dans la nature, visuel aussi par le travail des mains ou des outils de l'artiste. En sculptant, J.Bernard établit le lien entre des études d'histoire ancienne et ses thématiques où les mots « strates, traces, vestiges, empreintes » viennent naturellement trouver leur place. Il se plaît à donner au bois une nouvelle vie hors du temps pour interroger sur les relations que l'homme entretient avec la nature. Ses œuvres chargées de poésie parlent de la fragilité du vivant, des cycles qui se succèdent, de l'interdépendance entre les hommes et les végétaux. Elles sont une ode à l'énergie vitale et invitent à une prise de conscience du respect que l'on doit à la Nature.

    La Halle à Marée organise les 22 juillet et 8 août des visites commentées par les artistes à partir de 14h, pour des groupes de 10 personnes. Sur inscription auprès des organisateurs avec précision du nombre de personnes et du créneau choisi.
  • Tarifs
  • Gratuit
    Gratuit
Horaires
Horaires
  • Du 1 juillet 2020 au 31 août 2020
Déposer un avis
Écrivez votre avis sur Estivale De La Halle À Marée :
  • Médiocre
  • Moyen
  • Bon
  • Très bon
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur Estivale De La Halle À Marée, soyez le premier à en laisser un !